ODDOS

culture blog

J’ai 35 ans : L’hygiène

Oddos Design a 35 ans !

 

A travers ce BD album, Oddos Design via Stephan Golinsky*, vous livre quelques pistes de réflèxion sur l’aménagement des espaces de travail aujourd’hui.

Le plan de travail est 400 fois plus sale que le siège de toilette moyen.

Environ 10 millions de bactéries vivent sur un bureau. 

80% des infections courantes son transmises par le toucher : plan de travail, rangements, téléphone, claviers, souris, photocopieuses, accoudoirs, poignées de porte, bouton de commande…

La perspective de partager un bureau nappé par les populations de germes et bactéries est peu engageante. 

Actions : 

Enseigner les bonnes pratiques : masques, distanciation, désinfection des mains, lingettes désinfectantes, poubelles sous chaque bureau.

Puis revoir le contrat de nettoyage avec une équipe de ménage à plein temps derrière chaque employé.

Adopter le culte Kirei.

En Japonais « Kirei » signifie beauté et propreté.

En 2018 lors de la coupe du monde de football, on a vu l’équipe japonaise nettoyé son vestiaire « niquel-chrome » avant de le quitter.

Les écolier japonais nettoient leurs écoles.

Au Japon on trouve souvent ce panneau dans les toilettes publique avec cette inscription :  » please use the restroom beautifully. Kirei a deux sens : beautifull and clean ».

Face à la pandémie actuelle chaque personne travaillant au bureau devrait recevoir un kit de nettoyage et s’en servir pour nettoyer, désinfecter entièrement son poste de travail avant de le quitter. Ce qui éviterait la rotation permanente des équipes de nettoyage. Et peut-être cela confèrerait-il une marque de respect pour les outils de travail.

Enfin penser à des tapisseries de sièges lavables, et dans l’idéal déclipsables en vue de nettoyage fréquents.

Notre article vous plait ? Partagez-le !
backtotop